Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

La commune

LA COMMUNE

 

L’Urbanisme :

Étant donné ses caractéristiques géographiques, notre Commune se doit d’être particulièrement attentive en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire, lorsqu’elle doit instruire des demandes de permis d’urbanisme (permis de bâtir) et d’urbanisation (permis de lotir). Ici aussi une bonne connaissance des phénomènes est nécessaire, et l’aide de cartes spécialisées ou de plans dressés à partir d’observations par satellite est souvent nécessaire (voir la carte des aléas d’inondations en cliquant ici - http://geoportail.wallonie.be/walonmap). Toute demande de permis d’urbanisme située en zone à risque d’inondation – ruissellements et débordements – doit faire l’objet d’avis remis par les services régionaux et communaux compétents en la matière : les services des cours d’eau non navigables, la Cellule GISER (lutte contre les érosions agricoles), ainsi que l’agent en charge de la prévention des inondations au sein de l’administration communale.

Les ruissellements :

Sur les surfaces agricoles, la Commune doit d’abord améliorer sa connaissance des chemins de ruissellement que prennent les eaux, afin de savoir où il faut agir pour éviter que les eaux se rassemblent et prennent de la vitesse. Grâce à une collaboration de plus en plus fructueuse avec les agriculteurs, on peut donc limiter les écoulements massifs de boues, qui sont aussi des précieuses terres arables.

C’est ainsi que la Commune peut connaître à l’avance les cultures dangereuses, et prévoir des dispositifs qui dispersent les écoulements, et retiennent les terres (fascines, digues, fossés, zones boisées, etc.). Aujourd’hui, elle compte 1.325 mètres de fascines et 11 zones de rétention (3 digues et 8 bassins d’orage). Par ailleurs, la Commune surveille particulièrement les réseaux d’égouttages proches des « points noirs » qu’elle connaît.

 

Les débordements

La Commune a mis en place un programme de surveillance et d’entretien des réseaux d’égouttages, des fossés (dont de nombreux ont été réhabilités) et des cours d’eau, notamment ceux (de 3ième catégorie) dont elle est gestionnaire. C’est une tâche qu’il faut sans cesse améliorer, et où les citoyens riverains peuvent rendre de précieux services.

C’est aussi la Commune qui intervient régulièrement auprès des autres niveaux de pouvoir (gestionnaires des cours d’eau de 1ière et 2ière catégories) afin d’obtenir une meilleure régulation des débits des cours d’eau (construction de zones de retenues ou de zones d’inondations temporaires).

 

Le Plan Général d’Urgence et d’Intervention Communal (PGUIC)

Notre Commune a élaboré et mis en place un « plan d’urgence », qui a été approuvé par la Province.

Il s’agit de décrire toutes les dispositions à prendre en cas d’événement accidentel ou de calamité. Ce plan prend en compte les actions à entreprendre, les personnes à réunir, les locaux, les moyens de communication et d’accès, les hébergements, les intendances nécessaires, les coordinations à établir avec les services de secours et la presse, mais aussi avec les citoyens.

 

Le Plan d’Urgence

Un plan d’urgence sert avant tout à préparer les réactions à avoir, les décisions à prendre, le jour où surviendrait un accident grave sur le territoire communal : qui doit coordonner les secours, où peut-on installer un « centre de crise » accessible et doté de moyens de communication fiables, où peut-on reloger les victimes, comment les soigner et les nourrir, qui possède les clés des locaux, quelles sont les infrastructures « sensibles » (écoles, maisons de repos….), comment y accède-t-on, etc. ?

Tout cela est rassemblé dans le but d’optimaliser la coordination des moyens de secours en cas de sinistre, de catastrophe ou d’événement calamiteux.

Notre Plan Général d’Urgence et d’Intervention Communal (PGUIC) a d’ailleurs été approuvé par le Gouverneur de la Province en date 14 octobre 2015, et fait régulièrement l’objet de mises à jour.

 

Un Plan d’Urgence Particulier en matière d’inondations

Mais nous n’avons pas voulu nous arrêter là. Comme il apparaît bien que les inondations constituent les principales menaces sur notre territoire, notre Commune souhaite pousser plus loin cette planification d’urgence pour les cas d’inondations, et établir une planification d’urgence spécifique à cet effet.

Outre le choix et l’équipement des locaux et centres de crise, il s’agit d’avoir à l’avance inventorié les risques pour chaque point noir considéré, mis en place les modes d’accès pour les secours, avoir connaissance des personnes vulnérables (homes, écoles, crèches, personnes isolées, etc.), des manières de les contacter et de les conseiller, mais aussi des infrastructures à protéger (cabines électriques, citernes, etc.).

 

Soyez alerté en situation d'urgence avec BE-Alert
Bon à savoir : une application vous permet d'être informé en situation d'urgence, inscrivez-vous (messages reçus et inscription gratuits), vos données seront utilisées pour vous informer sur les actions à entreprendre en cas de calamité, d’accident ou d’inondation. Plus d'infos et inscription : http://be-alert.be

Si vous ne disposez pas d’une connexion à internet, nous vous invitons à prendre contact avec Hélène GUION, fonctionnaire PLANU de la Commune (019/63.02.13).

BE-Alert :

Qu’est-ce que c’est ?

BE-Alert est un système d'alerte qui permet aux autorités de diffuser un message à la population en situation d’urgence.

Jusqu’à présent l’alerte et l’information à la population pouvait se faire via les médias, y compris les réseaux sociaux (facebook, twitter, Instagram), les services de secours déployés sur le terrain ou - en ce qui concerne le risque Seveso ou nucléaire- par le biais d’un réseau de sirènes.

Le système BE-Alert permet désormais une alerte via de nouveaux canaux complémentaires. Ainsi, une autorité, qu’il s’agisse d’un Bourgmestre, d’un Gouverneur ou du Ministre de l’Intérieur peut, s’il l’estime nécessaire, alerter la population par appel vocal, SMS ou e-mail.

De la sorte, vous recevez les recommandations utiles pour votre sécurité de manière rapide (ex : fermez portes et fenêtres lors d'un incendie).